Le temps...

— Et qu'avez-vous fait pendant tout ce temps ?

lui demanda-t-il d'un air lointain, s'épongeant le visage dégoulinant de sueur.

On était en plein mois de juillet.

— J'ai dessiné, toujours, dessiné...

— Oui ! Enfin, rien de concret en quelque sorte ?

Ses joues écarlates ne laissaient rien augurer de bon.

— ... Je passe des mondes, j'écris, je peins.

Ou je peins, je dessine et j'écris. Ajoutez à cela le broyeur

de la vie qui joue à la roulette russe... et...

Sans rien dire, il se leva pour aller ouvrir la fenêtre,

le bruit assourdissant du marteau piqueur,

venant de la rue en plein travaux,

assaillit la pièce brutalement comme un torrent de lave

chaude et grésillante se déversant en continue.

Et l'entretien fut clôt. Faute de pouvoir s'entendre.

J'ai repris mon vaisseau.

Aujourd'hui il est posé, car tout est éphémère,

aux abords de la côte ouest Atlantique Française...

Une infime partie du travail est exposée ici

ainsi que sur mon blog !

Post-scriptum : Depuis ce jour, je remercie vivement les marteaux piqueurs.

Featured Posts
Recent Posts